You are currently viewing Bars à concert
Crédit photo : Charlotte Guilmard

Nastasia est une jeune rédactrice qui a collaboré avec le magazine Berlin Poche, le blog Le salon de thé Berlinois et sur son propre site Another Day Berlin. Elle nous propose ses bonnes adresses pour sortir en semaine à Berlin et profiter d’un concert tous les soirs

Une semaine de concerts

Si le week end est le moment privilégié pour faire la fête à Berlin, la semaine n’est pas en reste. Après le boulot rien de tel qu’une session jam, un concert de jazz ou une soirée électro pour finir la journée avec le sourire.

Lundi : Experimontag au Madame Claude

Madame Claude, connu pour son décor renversant avec des meubles fixés au plafond, devient un lieu de rencontre pour la musique expérimentale tous les lundis soir avec son événement « EXPERIMONTAG ». Le bar offre aux visiteurs une immersion dans un monde sonore où des artistes variés explorent les limites du son. La soirée est non seulement une vitrine pour des talents émergents, mais aussi renommés.

Mardi : The Swag Jam au Badehaus

Facile d’accès et assez pratique si vous voulez prolonger la fête dans un des nombreux clubs situés dans la même zone, le Badehaus Szimpla offre aux amateurs une jam session avec des musiciens réguliers qui se sentent sur scène comme chez eux. Vers la fin du concert place à la tribune libre ou spectateurs les plus courageux peuvent monter sur scène et chanter leurs compositions.
Une fois la Jam session finie, un DJ reprend les platines et s’arrête quand le club se vide. On doit signaler à nos lecteur le syndrome de „à la prochaine chanson j’y vais“ qui peut vous faire rester sur le dancefloor jusqu’a 4h du matin

Badehaus

Photo : Badehaus
Revaler Strasse 99, 10245 Berlin

Mercredi : Concerts au Loophole

Impossible de ne pas tomber sous le charme désuet de ce petit club qui fait parfois office de lieu a but social ou artistique. La musique est toujours de bonne qualité, l’entrée est relativement accessible et si le club principal est plein, le propriétaire ouvre la seconde salle en sous sol, bas de plafond mais parfaite pour papoter entre amis avec des bières a 2 euros.

loophole

Photo : Loophole
Boddinstraße 60, 12053 Berlin

Jeudi : Le rock dans tous ses états au Sage

Le Sage Club est une institution de la vie nocturne berlinoise depuis sa fondation en 1997. Il est aussi célèbre pour sa soirée « Rock at Sage », qui transforme chaque jeudi soir en une célébration du rock, du métal, de l’indie et autres styles musicaux. Le club accueille deux concerts live et divers DJ sets répartis sur trois étages distincts. Ils offrent chacun une ambiance unique allant du rock pop trash à l’indie punk en passant par le métal hardcore et le rock industriel​.

Vendredi : Le début du week-end au Barkett

Le week end commence mais un petit concert pour commencer la soirée est toujours le bienvenu. Situé dans une rue très calme de Schöneberg, le Barkett qui a célébré son premier anniversaire en octobre dernier propose dés 19h des performances et concerts, parfait pour se mettre dans l’ambiance d’un weekend Berlinois.

barkett

Photo : Barkett
Czeminskistraße 10, 10829 Berlin

« 

Musicien Photo : Klartraumer

Bonus : SupaMolly

On entre dans le bar, tout à l’air normal. Passez par la porte à gauche, traversez un garage habité par de drôles de créatures suspendues puis longez une salle au bout de laquelle vous trouverez l’entrée du concert. Après avoir payé quelques euros vous êtes autorisé à passer la porte et à pénétrer dans l’antre sombre et surpeuplé.

Une petite entrée où de rares fauteuils accueillent les corps épuisés par la danse, un escalier en colimaçon pour parvenir au bar (et aux toilettes) situés sur une petite plateforme qui surplombe la salle de concert. Pour ma part c’est mon endroit favori car en bas ça chauffe ! Il faut juste faire attention de ne pas se faire écraser contre la rambarde ou de passer par-dessus.

Au Supamolly vous pouvez voir et entendre de tout, des concerts rocks, punks, électro mais aussi des fanfares ou de la musique balkane. Une chose est sûre il va y a voir du sport, de la sueur et certainement des pogos sous le doux regard de la sirène suspendue au-dessus de la salle.

Je n’y ai jamais assisté mais la petite scène accueille aussi des représentations de théâtre et autres performances artistiques. Et pour les sportifs il y a un billard et un babyfoot !

Faune diverse et très sympathique, ambiance de feu, musique qui déboîte… l’endroit idéal pour se défouler le vendredi soir et plonger à bras le corps dans le week-end.

SupaMolly
Bar ouvert du mardi au samedi à partir de 20h.
Et le dimanche c’est « Kaffee und Kuchen » dès 15h30 !
Jessner Str. 41
10247 Berlin

Bonus 2 : La villa Neukölln

C’est un bâtiment qui n’a pas encore d’enseigne, au coin d’Hermannstrasse et de Biebricher Strasse. Son âge d’or fut celui où il servait de cinéma, de la fin des années 1910 jusqu’à la construction du mur. Sa salle de projection pouvait accueillir près de 260 personnes. Il eut sa petite période polissonne mais il s’en tint globalement aux films grand public. En 1962 ayant perdu toute sa clientèle de Ost-Berlin restée coincée derrière le mur il dût se réinventer. Il se fit magasin de tapis, garage, entrepôt… C’est quand il était magasin de fruits et légumes que la chance lui sourit de nouveau. Un garçon du quartier lui rendit visite un jour. Au milieu des cageots entreposés et des allées fruitées il décela son âme artistique et se mit à l’imaginer en salle de concert, le garçon ayant du goût pour la musique. Quelques dizaines d’années passeront avant que ce projet se réalise. En décembre 2012, le garçon devenu musicien estima qu’il avait acquit assez d’expérience et qu’il était temps de redonner son faste d’antan à l’édifice et surtout un nouveau nom : La Villa Neukölln

Aurélie alias Madame Zik, agent artistique pour artistes francophones, m’a emmenée avec elle à la découverte de ce lieu où seront mensuellement organisés ses événements musicaux, artistiques et culturels. Nous faisons la connaissance d’André qui s’occupe de l’événementiel, la gestion des concerts, des anniversaires, des fêtes privées… Il nous raconte l’histoire de la Villa Neukölln, dehors sur une table au soleil. Puis c’est l’invitation à la découverte : une première pièce d’accueil où trône un bar. Une deuxième sur la droite qui est recouverte de fauteuils plus profonds les uns que les autres. Relativement dangereux il est déconseillé de s’y assoir avant un concert sous peine de manquer le spectacle car vous vous serez trouvé trop à votre aise dans ses coussins.

salle

Et la salle principale, incroyablement décorée et aménagée. Là encore un bar qui semble d’origine, des sièges de cinéma collés au plafond, une scène couverte de grands rideaux rouges, des murs tapissés de bibliothèques qui débordent de livres, un mobilier vintage issus des meilleures boutiques de seconde main de Berlin, des canapés qui forment des coins et l’impression de se retrouver dans un cabaret parisien made in Berlin.

C’est là que nous croisons enfin Niko, celui qui a redonné vie à l’ancien cinéma. Il ne dévoile pas ses bonnes adresses décoration mais nous raconte… dans quelles conditions il a découvert cet endroit particulier… que malgré l’aménagement de la salle digne de celui du Moulin Rouge, il n’est pas allé à Paris pour s’inspirer…qu’il n’a toujours pas terminé les travaux mais qu’il bouillonne d’idées… que nous sommes invitées au mariage célébré là ce vendredi soir !

scène

Villa Neukölln : Hermannstr. 233 (U7 Hermannplatz/U8 Boddinstr.)

Pour écouter de la musique en plein air, nous vous conseillons le karaoké géant de Mauerpark où se regroupent également de nombreux groupes de musiciens, ou encore d’assister à la fête de la musique également célébrée à Berlin. Découvrez aussi ces bars 100% berlinois.

Cette publication a un commentaire

  1. Paddy

    Hello Elodie,
    Le Not Only Jazz est fermé deouis 2 ans 1/2, peut-être faudrait-il le préciser dans cet article. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.